Régions

Economie Mixte La Sagem sur tous les fronts

Mots clés : Collectivités locales - Economie mixte - Rénovation urbaine

Aménageur public, promoteur-constructeur, bailleur privé et social (patrimoine de 2 000 logements), opérateur du renouvellement urbain, maître d’ouvrage délégué, gestionnaire du golf de Valgarde… Créée en 1977 par la commune de la Garde, la Sagem, société d’économie mixte de 80 personnes, est devenue l’opérateur multi-activités de l’aire toulonnaise, tout en menant des missions dans le reste du département et jusqu’au Sénégal en assistant une commune de la région de Dakar. Elle pilote actuellement, en tant que maître d’ouvrage de l’ensemble du projet, la ZAC de la Planquette II à La Garde, une opération de 10 000 m² Shon et de 25 millions d’euros d’investissement comportant 120 logements pour actifs en accession et à la location, des parkings souterrains, une crèche HQE et des bureaux, le tout desservi par un système de chauffage central écobois (architectes : cabinets CBG et Luyton). « Nous allons lancer en 2009 une des plus importantes ZAC du Var, la ZAC Sainte-Musse. Sur 30 ha, en limite de Toulon, La Valette et La Garde, sont prévus 38 000 m² Shon de logement résidentiel avec un programme d’infrastructures que nous réalisons de 25 millions d’euros », explique son directeur général, Charles Ignatoff.

A La Seyne, la Sagem est en charge, via une CPA (convention publique d’aménagement), de la réhabilitation du centre ancien avec réalisation d’équipements publics et de logements. Et elle participe dans ce cadre à la mise au point des dossiers Anru, Opah-renouvellement urbain et lutte contre l’habitat indigne.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X