Produits

Éclairage Lumières intégrées dans l’architecture

Mots clés : Architecture - Electricité - Equipements électriques

De plus en plus compacts, les luminaires ont fini par se fondre dans l’architecture. À tel point que nombre de fabricants, et pas uniquement dans le domaine de l’éclairage, proposent désormais des « lumières intégrées »… dans des textiles, le verre, le ciment. Et les bétons se transforment en parois lumineuses.

Si la tendance s’est accrue ces dernières années avec le développement de la technologie led, la lumière intégrée remonte à l’époque de la fibre optique qui a révolutionné l’éclairage en s’affranchissant des luminaires traditionnels. Des plafonds lumineux, les fameux « ciels étoilés » sont apparus un peu partout, puis ont suivi les vitrines dans les musées, pour des raisons de conservation, et enfin les parvis et façades, habillés de constellations lumineuses, sans qu’aucun luminaire ne soit utilisé. La lumière est conduite par la fibre de verre ou plastique entourée d’une gaine protectrice jusqu’à la tête ou sortie de fibre qui libère la lumière à l’endroit voulu. Plusieurs têtes de fibre sont nécessaires pour fournir le flux lumineux souhaité.

Aujourd’hui, le principe a été poussé plus loin : grâce aux petites puces électroniques de quelques millimètres (led), et aux surfaces éclairantes (Oled), l’architecture devient elle-même source de lumière. En rupture avec les solutions d’éclairages traditionnelles, l’Oled repose sur le principe de conversion directe d’énergie électrique en lumière, en utilisant des couches de matières organiques, composées de carbone et d’hydrogène pour l’émission de lumière, prises en sandwich entre une anode et une cathode. Les couches organiques peuvent être déposées sur des substrats rigides (métal, verre, céramique) et ou flexibles (films plastiques, feuilles, rollers), offrant d’intéressantes possibilités d’intégration dans le design et l’architecture.
En attendant de meilleures efficacités de l’Oled, les fabricants de matériel d’éclairage imaginent des systèmes qui s’encastrent directement dans les murs et les plafonds, créant des bandes éclairantes qui courent sur les...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 348 du 12/02/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X