Régions ROUEN

Du métal aux Emmurées

Mots clés : Produits et matériaux

Emblématique de la rive gauche de Rouen, la nouvelle place des Emmurées [emplacement d’un ancien couvent de l’ordre de Saint-Dominique] sera inaugurée le 21 juin prochain. Mais la phase la plus spectaculaire de ce chantier phare, initié en mai dernier sous maîtrise d’ouvrage de la Ville, vient de se dérouler en l’espace d’un mois : la pose d’une charpente métallique originale, préfiguration d’une halle qui abritera marchés et concerts et, surtout, remplacera un hideux parking silo de quatre niveaux, déjà rayé de la mémoire collective.

Esprit gothique

« Nous avons proposé de dégager un espace au sol le plus large possible, d’où le choix de poutres-treillis à inertie variable qui franchissent 24 m, appuyées sur des colonnes arborescentes », explique Arnaud Yver, concepteur de la structure et mandataire au sein du cabinet HYL de l’aménagement complet de la place. « Inconsciemment, j’ai peut-être été influencé par le thème de l’architecture gothique, pour la légèreté, le rapport au ciel, la luminosité, la transparence », concède l’architecte.
Par-delà la complexité apparente du dessin et de sa mise en œuvre, la structure très réticulée de la charpente répartit rationnellement les efforts, de telle manière qu’aucun contreventement n’a été nécessaire.
Autre prouesse technique soulignée par Vincent Bertucat, directeur de Julien Conception, entreprise rouennaise spécialisée dans la réalisation de constructions métalliques : « Pour l’extrémité des fermes de toiture, nous avons eu recours à des mâts de candélabres de section tronçonique, une première à ma connaissance. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X