Architecture Matériaux

Du laitier moulu comme liant et un zeste de magnétite

Mots clés : Produits et matériaux

Utilisé comme liant hydraulique, en substitution partielle (jusqu’à 50 %) des ciments courants traditionnels utilisés dans la fabrication des bétons, le laitier moulu est un coproduit industriel issu de la fabrication de la fonte dans les hauts-fourneaux d’usine sidérurgique. Le produit de l’entreprise Ecocem, fabriqué à proximité de l’aciérie d’Arcelor- Mittal à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), est conforme à la norme européenne NF EN 15167-1 et est distingué « classe A » selon la norme béton NF EN 206-1/CN. Pour fabriquer les bétons lourds destinés à confiner les réactions de fusion nucléaire dans le bâtiment-réacteur tokamak, la formulation retenue associe, outre le liant Ecocem, et entre autres constituants, des granulats denses provenant d’une roche exploitée, pour les besoins du chantier du projet Iter, dans le nord de la Suède : la magnétite. Du bore sera également incorporé dans certains bétons de superstructure pour participer au confinement nucléaire.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X