Chantier

DU BRUTALISME MIS SOUS VERRE

Mots clés : Architecture - Lieux de travail - Ossature

Pour valoriser les qualités graphiques de l’ossature de cet immeuble de bureaux situé dans le XIVe arrondissement de Paris, Studios Architecture et l’agence Bruther ont choisi de la révéler en façade sous une enveloppe de verre minimaliste.

Effet esthétique garanti, grâce à l’efficace simplicité des détails de mise en œuvre.

Débarrassé de son enveloppe vintage de verre fumé et de l’amiante qui va avec, l’immeuble conçu en 1978 par les architectes Roger Hummel et Maurice Burstin, porte de Vanves à Paris (XIVe arr.), n’a plus grand-chose à voir avec un siège social.

La superposition abstraite des planchers béton visible aujourd’hui lui donne plutôt des allures de parking silo. Une destination à laquelle le prédisposerait la hauteur de dalle à dalle – à peine 2,65 m. Pourtant, ce sont encore des bureaux que le bâtiment, culminant à R+13, hébergera.

Chargées de la réhabilitation et de l’extension de cet IGH pour le compte du promoteur Pitch, les agences Studios Architecture et Bruther ont choisi d’actualiser l’image du bâtiment, en valorisant l’écriture brutaliste de son ossature. De fait, la rationalité du complexe poteaux-dalles d’origine, associé aux hautes allèges en béton, possède des qualités graphiques indéniables. Agrafée à la structure pour produire l’effet d’un voile léger, la future façade-rideau, très transparente, mettra assurément en valeur ce dessin ; de même que ses précieux capots serreurs en aluminium. Le détail d’accrochage s’avère minimal pour assurer sa discrétion et une mise en œuvre rapide. Le bâtiment devrait être entièrement recouvert en quelques semaines. Outre...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 257 du 13/02/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X