Territoires

Doubs L’hôpital de Novillars choisit la conception-réalisation

Mots clés : Établissements de soins

Pour sa plus importante restructuration immobilière depuis dix ans, le centre hospitalier spécialisé de Novillars a opté pour la conception-réalisation. Sans la moindre hésitation : « La décision de principe a été ferme et définitive. Elle doit nous apporter l’assurance de la maîtrise des coûts et délais », déclare Jean-Xavier Blanc, directeur de l’établissement de soins aux personnes souffrant de troubles psychiatriques.

Organisé en plein été 2015 avec l’assistance de Samop, le concours a abouti à retenir l’équipe conduite par l’entreprise générale mulhousienne CKD, associée à l’architecte Mongiello & Plisson (Colmar), aux bureaux d’études CTE (structure) et Ingedec (fluides), et renforcée ultérieurement par ESP (acoustique) et la coloriste Nathalie Siegfried. L’opération, d’un montant de 9 millions d’euros TTC, consiste en la reconstruction sur site d’une maison d’accueil spécialisée et d’une unité de long séjour, sur 4 100 m2 de surface dans œuvre (SDO). La réalisation sera de plain-pied, afin de se fondre dans le bâti discret de ce site boisé, d’éviter les complications fonctionnelles de l’accès à des étages… et de ne pas faire d’ombre à un vénérable chêne.

Eclairage et couleurs.

« Les points principaux d’attention ont concerné la conception des espaces, l’éclairage, les couleurs et la gestion acoustique », complète Jean-Xavier Blanc. Les patios diffusent la lumière naturelle tout en assurant la séparation entre les différentes unités du nouveau bâtiment. « Chacune a sa couleur dominante, de façon à donner son ambiance et son identité propres à chaque espace de vie », précise Benoît Gaschy, chef de projet chez CKD.

Les travaux se dérouleront de cet été à la fin octobre 2017. Pour le centre hospitalier, cette conception-réalisation entend préfigurer une rénovation globale de l’essentiel des 17 000 m2, en cours de discussion avec l’Agence régionale de santé. Pour CKD, elle apporte une troisième référence dans ce type de montage, après deux marchés haut-rhinois dans le logement – pour Batigère (programme Barbanègre à Mulhouse) et pour Saint-Louis Habitat – et avant la restructuration du foyer Aubry pour le bailleur Néolia à Vesoul (Haute-Saône).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X