Conception

Douai. Quand le tram apporte une nouvelle identité paysagère

Mots clés : Aménagement paysager - Collectivités locales - Espace vert - Rénovation urbaine - Services urbains - Transport collectif urbain

La première ligne du tramway de l’agglomération douaisienne requalifie la totalité des espaces publics attenant à son tracé. Avec une attention toute particulière attribuée à son traitement paysager.

Près de soixante ans après avoir été démantelé, le tramway prépare son grand retour sur l’agglomération douaisienne. Baptisé « Évéole », il s’agit cette fois d’un mode de transport hybride, entre l’autobus, avec lequel il partage le roulement sur pneus et le site propre avec guidage.

Vingt stations sur 12 km.

L’aménagement de cette première ligne (une deuxième est prévue pour 2013) requalifie les espaces attenant au tracé en enfouissant les réseaux aériens, en y implantant une végétation plus dense et mieux adaptée au site et en améliorant les liaisons routières, cyclistes et piétonnes. À l’échelle de la ville de Douai et des communes environnantes (Sin-Le-Noble, Dechy et Guesnain), il circulera sur plus d’une dizaine de kilomètres et sera ponctué, environ tous les 400 m d’une vingtaine d’arrêts avec abri. Le projet paysager porte sur deux interventions : l’une sur le linéaire du tracé (l’alignement d’arbres en est l’expression privilégiée), l’autre sur les poches contiguës au parcours (traitement des stationnements). Ces aménagements confortent trois échelles de perception sur l’ensemble du parcours.

Une échelle territoriale urbaine et rurale.

Cet ensemble végétal identitaire, avec une strate arborée de grand...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 322 du 05/09/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X