Territoires

Dordogne Le département réduit la voilure

Pour son premier budget primitif, établi en 2016 à 503 millions d’euros (- 1,5%), le nouveau président du conseil départemental de la Dordogne, Germinal Peiro, a dû se résoudre à augmenter la fiscalité sur le foncier bâti (+ 4,5%), compte tenu du renforcement de l’effet ciseau lié notamment à l’augmentation des dépenses sociales (+ 3,8%). Après un long temps de stabilité, le département rural diminue ses dépenses d’investissement cette année (- 13%). Sur les 106 millions d’euros inscrits, 36,5 millions sont réservés au remboursement de la dette, 4,79 millions à la rénovation des collèges, 20 millions aux travaux de voirie et 10,5 millions d’euros au centre d’interprétation d’art pariétal Lascaux 4, qui doit ouvrir ses portes à l’automne prochain.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X