Réalisations

Dominique Perrault Tours de bureaux Boulogne-Billancourt

Mots clés : Architecture - Produits et matériaux

Pour la rénovation de ces tours de bureaux, Dominique Perrault ne déroge pas à son répertoire ni à son matériau de prédilection. Servi par des assemblages de précision, le métal en façade transfigure cette architecture des années 1970, restructurée et enfin connectée à son environnement.

Certains bâtiments emblématiques de l’architecture des années 1970 connaissent un sort plus enviable que d’autres. Quand l’école d’architecture de Jacques Kalisz à Nanterre se délabre dans l’indifférence générale, les tours du quartier sur dalle du pont de Sèvres à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), reconnaissables à leur mur-rideau orangé et leurs formes trilobées, s’apprêtent à accueillir des bureaux de haut standing, au terme d’une restructuration lourde orchestrée par l’architecte Dominique Perrault.

Certes, les enjeux ne sont pas les mêmes et la comparaison s’arrête là. Mais redécouvrir aujourd’hui ces tours et leurs façades scintillantes, appréhender leur toute nouvelle porosité à l’environnement urbain, c’est entrevoir un futur possible pour ce patrimoine mal perçu par le public et les édiles. Devenu vétuste, enclavé dans un nœud routier, cet ensemble immobilier édifié par les architectes Daniel Badani et Pierre Roux-Dorlut en 1975 disposait cependant d’atouts non négligeables, qui ont su convaincre le promoteur BNP Paribas Real Estate de se lancer dans cette opération d’envergure : une densité difficile à...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 248 du 15/02/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X