Régions Strasbourg

Domial et Locusem associent leurs compétences

L’association de Domial et Locusem sur la place Haldenbourg de Cronenbourg donne lieu à un montage – jugé de référence par l’Eurométropole de Strasbourg – pour créer une offre d’habitat et de commerces adaptée aux quartiers de rénovation urbaine. En ce début 2017, le bailleur alsacien et la société d’économie mixte (SEM) immobilière strasbourgeoise engagent la construction d’un immeuble R + 5 composé de 70 logements pour seniors au-dessus de 1 000 m2 de commerces en sept cellules. Dans cette opération de 8,5 millions d’euros, Domial assure la maîtrise d’ouvrage de la partie habitat et a cédé les surfaces commerciales en vente à l’état futur d’achèvement (Vefa) à Locusem pour 1,57 million d’euros TTC à l’automne dernier. Après la livraison courant 2018, une deuxième phase prévoit un supermarché d’environ 1 000 m2 et 17 logements en accession sociale. L’ensemble du projet est conçu par l’agence Oslo Architectes qui crée aux étages des failles apportant de la lumière et recherche des silhouettes « volontairement simples et bien tramées » dont elle fait sa marque de fabrique.

Plan d’affaires quinquennal. Le programme est emblématique pour ses deux porteurs. La tranche en chantier achève le plan d’affaires initié en 2010 afin de relancer Locusem, qui aura ainsi livré 10 000 m2 de commerces et locaux d’activités à loyers modérés à Strasbourg. La seconde phase inaugure le nouveau plan quinquennal qui vise 12 000 m2 supplémentaires représentant 21 millions d’euros d’investissement. Pour s’en donner les moyens, la SEM a bouclé, fin 2016, une augmentation de capital de 3,16 millions d’euros qui permet à l’Eurométropole et à la Ville de Strasbourg de conserver la majorité à elles deux (un peu plus de 60 %).

Domial, pour sa part, entend prouver par ce projet sa capacité à diversifier son offre d’habitat, qui s’est déjà traduite dans plusieurs programmes strasbourgeois combinant des appartements en colocation pour jeunes, du logement intermédiaire et de l’accession sociale sécurisée. « Sur ce dernier sujet, nous visons la réalisation de 50 à 60 lots par an sur une production annuelle de 350 à 400 logements dans l’Eurométropole », annonce Christian Kieffer, directeur général délégué.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X