Actu

DISTRIBUTION Un remodelage en cours

Mots clés : Conjoncture économique - Distribution

«Époustouflant ! » Même si Akzo Nobel n’a pas dévoilé le montant des rachats de CYP et Mulin, beaucoup de patrons d’enseigne et chefs d’agence s’avouent surpris. Surpris et « époustouflés » par le ticket d’entrée qu’aurait déboursé le groupe pour absorber, fin avril, ces deux belles affaires de la région parisienne. Au passage, il empoche environ 60 M€ de CA additionnel et vingt agences bien positionnées. « Parallèlement à l’essor de notre réseau de revendeurs indépendants, nous poursuivons le développement du réseau en propre pour accélérer le maillage du territoire avec nos marques phares », reconnaît Paul Nathan, directeur de la distribution intégrée d’Akzo Nobel.

Coups de boutoir des intégrés

De facto, c’est une bataille rangée que le numéro six du secteur a organisé sur Paris. Tout comme Peintures de Paris officieusement à vendre, ses deux ex-confrères indépendants étaient de gros pourvoyeurs de la marque Guittet (PPG) qui, selon nos sources, détiendrait 5 % du marché francilien.

Chez CSG, l’enseigne de feu-SigmaKalon, la réaction ne s’est pas fait attendre. Avec six semaines. folles ! De mi-juin à fin juillet, une action coup de poing a été mise en branle à l’occasion du lancement de Dilumat Hydro ; un mat acrylique blanc pour plafond. Outre un traditionnel volet promotionnel Découverte, CSG a voulu séduire les artisans prospects avec son offre Privilèges. « Nos ATC ont prospecté sur la base d’un fichier ciblé et qualifié d’environ 2 000 peintres sur la région. Malgré le départ de CYP et Mulin, l’activité est restée stable à ce jour [à fin juillet : ndlr] sur la zone », détaille Pierre Orbiscay, directeur commercial de PPG AC Europe du sud. De son côté Colorine, l’un des derniers bastions familiaux sur la place de Paris, devrait s’implanter dans les Yvelines où il est absent. « Et pourquoi pas se développer hors de la région parisienne », évoque Alain Kræmer, son directeur des achats.

En fait, malgré la récession...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 318 du 15/09/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X