Territoires

Dijon La tour Mercure rhabillée

La rénovation de la tour Mercure va faire disparaître les causes de l’importante vacance de cet immeuble de 11 étages des années 1970, situé à côté de la gare de Dijon (Côte-d’Or). Le déshabillage complet de la structure en béton achèvera le désamiantage, déjà opéré en partie il y a une dizaine d’années. L’ajout de façades formées d’un complexe en aluminium et isolant promet une performance thermique du niveau de BBC Rénovation.

Sans contraintes d’IGH. L’opérateur immobilier Linkcity Nord-Est a racheté tous les lots de la copropriété, afin de faciliter la conduite de ce chantier de 20 millions d’euros (foncier compris). Bouygues Bâtiment Nord-Est le réalise en entreprise générale en deux phases jusqu’en 2018. La première fixe à l’été 2017 l’échéance de livraison du patio de 2 700 m2. En guise de signature architecturale, Arte Charpentier, associé au dijonnais Cédric Le Saulnier, ajoute deux verrières sur les deux pignons. Un jardin et l’installation des locaux techniques dans les deux derniers étages lèvent les contraintes d’un immeuble de grande hauteur (IGH).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X