Autres

développement durable mercisoleil cherche un second souffle

La Scop spécialisée dans les énergies renouvelables Mercisoleil, créée en 2002 par Thierry Jarrige (photo ci-contre), a été placée en redressement judiciaire le 6 mars dernier. Après une période de forte croissance, l’entreprise s’est retrouvée à court de trésorerie. Elle comptait alors 16 salariés. Le 13 mai dernier, le tribunal de commerce a confirmé la poursuite de l’activité durant la période d’observation.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X