Architecture Technique Ouvrages d’art

Deux viaducs renforcés en BFUP

Mots clés : Béton - Ouvrage d'art

50 000 m² de béton fibré ont été appliqués sur les ponts de Chillon, construits dans les années 1960.

C’est sans nul doute une première mondiale. Construits entre 1966 et 1969, sur les rives du Lac Léman, les viaducs jumelés de Chillon (Suisse), inscrits comme « biens culturels suisses d’importance nationale », vivent une seconde jeunesse grâce à un renforcement inédit en béton fibré. En 2010, au cours d’importants travaux d’entretien réalisés sur les barrières de sécurité, sont décelés des phénomènes de réactions alcali-granulats, qui altèrent les propriétés mécaniques des bétons des dalles de roulement de ces ouvrages longs chacun de 2 150 m. A la suite d’investigations complémentaires, et au vu de la bonne qualité du support, un collège d’experts a recommandé des mesures de renforcement rapides de cet axe d’importance, emprunté chaque jour par 50 000 véhicules.

Eliminer toute possibilité d’apport d’eau.

Après analyse de plusieurs variantes, le choix de l’Office fédéral des routes, maître d’ouvrage de l’opération, s’est porté sur un béton fibré ultra-performant (BFUP), ayant fait l’objet d’études et d’essais préalables par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). « Les principaux objectifs sont de renforcer et d’étancher la dalle de roulement, afin de supprimer toute possibilité d’apport d’eau, de diminuer l’amplitude des contraintes dues au trafic routier, d’augmenter la résistance ultime à la flexion, à l’effort tranchant et à la fatigue, ainsi que de limiter les déformations du tablier dans le sens longitudinal », a indiqué Eugen Brühwiler, professeur à l’EPFL, lors d’une visite du chantier organisée par l’Association française de génie civil. C’est ainsi – et pour la première fois à une échelle industrielle – qu’une couche de 45 mm de BFUP a été appliquée sur l’intégralité des deux tabliers, soit une surface de 50 000 m² !

« Il ne s’agit pas à proprement parler de réparation, mais plutôt d’amélioration », tient à préciser le professeur. Et d’ajouter : « A la différence du béton armé, qui n’est pas un matériau durable, du fait notamment de la présence des granulats alcali-réactifs et des armatures d’acier qui se corrodent dans le béton perméable à l’eau, le BFUP est un matériau composite, constitué, pour l’essentiel, de fibres courtes emprisonnées dans une matrice très dense. Il offre ainsi de sérieuses garanties en termes de longévité et de résistance. » Sur les viaducs de Chillon, les travaux sont réalisés par le groupe suisse Walo Bertschinger avec un BFUP de type Ductal, élaboré par Lafarge, et présentant un taux de fibres de 270 kg/ m3. Les opérations de renforcement ont démarré en juin 2014 sur le viaduc côté lac. Le second tablier, quant à lui, est en cours de traitement.

Prototype de machine à coffrage glissant.

Autre particularité du chantier : le BFUP est mis en œuvre par une machine à coffrage glissant prototypique, développée pour l’occasion par Walo Bertschinger. « Nous y avons ajouté des dispositifs qui améliorent la vibration et la répartition du béton », explique Frédéric Boudry, conducteur de travaux pour l’entreprise de BTP suisse. Matériel et matériau innovants pour application originale : le chantier des viaducs de Chillon ne préfigurerait-il pas les chantiers d’entretien de demain ?

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

50 000 m² de béton fibré ultra-performant

ont été appliqués par une machine de pose spécifique.

4 300 m

C’est la longueur cumulée des deux viaducs de Chillon.

46 ans

C’est l’âge des deux ouvrages construits entre 1966 et 1969.

ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage : Office fédéral des routes. Maîtrise d’œuvre : Monod Piguet + Associés Ingénieurs Conseils. Entreprise : Walo Bertschinger, Lafarge (BFUP Ductal). Montant global des travaux : 57,6 millions d’euros. Calendrier: de juin 2014 au 2nd semestre 2015.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X