Annuel aménagement

Deux tours russes à la Défense en 2014.

Malgré un marché immobilier en forte récession au niveau mondial – 287 milliards d’euros «seulement» investis en immobilier d’entreprise en 2008 contre 746 milliards en 2007 – le promoteur russe Emin Iskenderov, P-DG du groupe Hermitage, a annoncé au Mipim la construction de deux tours jumelles à La Défense conçues par l’architecte anglais Norman Foster. Ces tours, qui culmineront à 323 mètres de hauteur, abriteront plus de 500 appartements haut de gamme mais aussi des bureaux, un hôtel, des commerces, des restaurants et des galeries d’art. Leur coût est évalué à 2,5 milliards d’euros mais, assure le promoteur, elles seront économes en énergie avec une consommation limitée à 100 kWh/m2.an.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X