Régions Bordeaux

Deux talents se penchent sur l’écoquartier Ginko

Mots clés : Aménagement paysager

L’écoquartier Ginko, dans le quartier du lac, à Bordeaux, confié à Bouygues Immobilier poursuit son développement. L’un des derniers projets marquants à sortir de terre, est un programme mixte de 93 logements collectifs et intermédiaires, signé des architectes bordelais Marjan Hessamfar et Joe Vérons, prix de la première œuvre de l’Equerre d’argent en 2008.

Le pari de la cohabitation

Pour Marjan Hessamfar, « toute la question posée par ce programme dans le cadre large de l’écoquartier est comment faire cohabiter un collectif avec des maisons en bande et du logement intermédiaire. Ces agencements sont le plus souvent distincts dans les aménagements usuels. Pour dégager la vue sur le lac et la préserver au sein de l’îlot, nous avons opté pour une architecture en cascade, pour estomper l’effet de barre. Elle fait descendre l’échelle progressivement des immeubles vers l’habitat intermédiaire, puis les maisons individuelles, dirigées vers le lac ». Ce principe d’insertion dans l’écoquartier est d’ailleurs d’autant plus marqué que le quartier vise une certaine densité de logements, tout en respectant les orientations optimales : « Cela permet d’assurer une vue sur le lac à une très grande majorité des logements, et préserve une certaine intimité », précise l’architecte. Le chauffage est assuré par une chaufferie bois, mais les logements sont équipés de thermostats qui permettent de réduire les dépenses énergétiques des locataires, une bonne partie des logements étant acquise par des investisseurs privés. Côté construction, assurée par Vinci (GTM Bâtiment Aquitaine), les fondations sont en cours de réalisation. Les architectes ont retenu le principe constructif assurant un compromis entre exigence énergétique et coût maîtrisé : mur en brique isolante avec isolant thermoacoustique (20 cm), planelle isolante pour éviter les ponts thermiques entre niveaux, laine de verre sous combles (40 cm), ventilation simple flux hygroréglable, isolant sous chape…

La construction devrait être achevée en septembre. Le montant des travaux est de 7,92 millions d’euros HT (hors VRD et espaces verts).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Bouygues Immobilier. Maîtres d’œuvre : Marjan Hessamfar & Joe Vérons Architectes, associés mandataires ; Sabine Haristoy, paysagiste. BET : Ballion (électricité), i3c (VRD), cabinet Lionel Dubernard (économiste), Elan (HQE), Cetab (structure), Bevivien (fluides). Démarche HQE-BBC.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X