Architecture Technique Géothermie

Deux stations chauffées par le sol

Mots clés : Energie renouvelable

Parmi les quatre nouvelles stations construites dans le cadre du prolongement de la ligne 14, deux d’entre elles – Porte-de-Clichy et Mairie-de-Saint-Ouen – ont été conçues de façon à puiser directement la chaleur du sol pour répondre à leurs besoins en chauffage. « Le principe est le suivant : les cages d’armature des parois moulées des deux stations sont équipées de tubes de captage dans lesquels circule un fluide caloporteur (eau-glycol) en circuit fermé. Ce fluide capte les calories du sol pour les restituer dans les locaux des gares via une pompe à chaleur, cette dernière étant également capable de produire du froid, selon les besoins », explique Jean-Baptiste Bernard, gérant de la société Géothermie professionnelle.
Au total, pas moins de 56 kilomètres de boucles géothermiques seront mises en œuvre, d’ici à 2018, dans 9 600 m² de parois moulées. Ces stations dotées de fondations dites « thermoactives » constituent une première en Ile-de-France.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X