Enjeux CDG Express

Deux réserves font de la résistance

La Commission d’enquête publique a émis un avis favorable au projet de liaison ferroviaire qui doit relier l’aéroport de Roissy au centre de Paris en 20 minutes. Mais elle l’assortit de deux réserves qui devront être levées.

Elle demande l’établissement d’un plan de financement de ce chantier, confié à SNCF Réseau et Aéroports de Paris, dont le coût global est estimé à 1,69 Md€. Le maître d’ouvrage devra aussi élaborer une grille de circulation confirmant l’absence d’impact de CDG Express sur le fonctionnement des lignes existantes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X