Régions Agen

Deux nouvelles greffes pour le centre hospitalier

Mots clés : Établissements de soins

L’extension du centre hospitalier d’Agen-Nérac est enfin lancée. Un projet dans les cartons depuis 2006, et qui peinait à en sortir. Réévalué à 22 M€ HT de travaux (pour un coût total de 46 M€), il porte sur deux constructions de 12 000 m2 au total, qui viendront s’intégrer au bâtiment hospitalier principal. Cette extension est destinée à accroître les capacités d’accueil de l’hôpital et à accompagner sa modernisation.

Depuis la validation au printemps 2016 par l’Agence régionale de santé (ARS) – qui prend partiellement en charge les surcoûts à hauteur de 10 millions d’euros -, ce programme privilégiant l’économie et la fonctionnalité s’est accéléré : l’esquisse et l’avant-projet définitif ont été validés au second semestre 2016, le permis de construire déposé en janvier 2017. L’assistance à maîtrise d’ouvrage a été confiée à Icade Promotion et Béatrice Cambon, et la maîtrise d’œuvre est portée par un groupement mené par le cabinet Kardham Cardete Huet Architecture (atelier Sauvagé-Ducasse-Harter, Setec et Sérige pour le BET, David Sist pour l’OPC). Les équipes préparent désormais activement la consultation des entreprises, dont le lancement est prévu dans les prochains jours pour les travaux préparatoires (démolitions, dévoiements et terrassements), et dès le 21 avril pour la construction des deux bâtiments.

Accroître les capacités d’accueil. Cette extension est constituée d’un bâtiment de 9 464 m2 (bloc opératoire et service endoscopie, stérilisation, dialyse, chirurgie ambulatoire et néonatologie) au sud, et d’un autre de 2 702 m2 (service de réanimation) au nord. Grâce à ces travaux, le nombre de chambres à lit unique sera accru, tout comme les capacités d’accueil en réanimation (jusqu’à 15 lits). De plus, 29 postes d’hémodialyse seront installés et le mode d’accueil en ambulatoire sera fortement développé.

Le plateau interventionnel constituera la première phase de construction, qui démarrera au mois de juillet 2017 pour une livraison en décembre 2018. Débutera ensuite la construction du bâtiment réanimation, dont la livraison est prévue pour début 2020. Ce chantier est le plus important qu’a connu l’hôpital depuis son ouverture en 1979.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X