Autres Emploi

Deux mesures pour dynamiser l’apprentissage

Mots clés : Apprentissage - Monde du Travail

Le secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la Simplification, Thierry Mandon, et le Conseil de la simplification ont présenté, le 30 octobre, à l’Élysée, 50 nouvelles mesures destinées à simplifier l’activité des entreprises. Parmi elles, deux ont pour objectif de faciliter, pour l’employeur, le recours à l’apprentissage. En premier lieu, il s’agira d’adapter, d’ici au premier trimestre 2015, les règles de protection des salariés de moins de 18 ans. Aujourd’hui, en effet, il est interdit d’affecter les jeunes à des travaux en hauteur, lorsque la prévention du risque de chute n’est pas assurée par des mesures de protection collective. Cette règle constitue un frein important à l’apprentissage dans le BTP, où le travail en hauteur est fréquent. Il a donc été décidé, après concertation avec les partenaires sociaux, que les règles de protection seraient « modifiées sans diminuer la sécurité des jeunes et adaptées aux contraintes techniques auxquelles font face les entreprises ».

Alléger les procédures

Autre mesure de simplification : celle concernant la réglementation « travaux sur machines dangereuses », qui nécessite une procédure d’autorisation lourde. Le gouvernement a donc décidé, sans modifier la liste des travaux réglementés, de simplifier cette procédure en passant à un régime déclaratif, associé à un contrôle a priori renforcé.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X