Architecture Patrimoine

Deux maisons-tours retrouvent leur lustre

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel - Conservation du patrimoine

L’architecte Paul Chemetov a réhabilité deux petites tours de logements livrées en 1967 par l’Atelier de Montrouge.

En 1963, EDF commande à l’Atelier de Montrouge 12 pavillons pour loger à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) les cadres et les ingénieurs de sa centrale électrique voisine. Tout au long des années 1960 et 1970, l’entreprise fera souvent appel aux architectes de l’agence (Jean Renaudie, Pierre Riboulet, Gérard Thurnauer, Jean-Louis Véret) qui réaliseront pour elle divers centres de traitement de l’information, bureaux, logements de fonction à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) et Orléans (Loiret), et un centre de formation aux Mureaux (Yvelines). A Ivry, toujours soucieux de l’échelle et de l’urbanisme, l’Atelier de Montrouge propose finalement de superposer les maisons, réparties dans deux tours de sept et cinq étages.

« Le coup de génie de leur travail est d’avoir fait pivoter d’un quart de tour chaque niveau », raconte...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5892 du 21/10/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X