Règles techniques

Désordres touchant les conduits de fumée (bistrage et souche)

LE CONSTAT

Les conduits de fumée sont parfois l’objet de désordres qui peuvent être lourds de conséquences. Des incendies peuvent se déclarer à l’intérieur du conduit et provoquer l’endommagement du conduit et, au pire, se propager au bâtiment lui-même.

L’échauffement du conduit peut également provoquer le démarrage d’un incendie à l’extérieur de celui-ci sur les éléments combustibles (bois principalement) situés à proximité.

LE DIAGNOSTIC

Cause principale

L’évacuation trop lente des gaz brûlés et le refroidissement trop rapide de ceux-ci peuvent entraîner une condensation des goudrons et imbrûlés contenus par les fumées sur les parois du conduit.

Ces dépôts de bistre risquent ensuite de s’enflammer, provoquant un feu de cheminée.

Les origines du phénomène

1. Dévoiement des conduits

– Une mauvaise géométrie du conduit ralentissant la vitesse d’évacuation.

Les conduits doivent être verticaux afin d’offrir le moins de résistance possible à l’évacuation des gaz (pour une maison individuelle de niveau R + 1 au plus, il est autorisé deux dévoiements maximum dont l’angle ne doit pas excéder 45°).

– Une insuffisance d’isolation du conduit et/ou de la souche.

Une isolation...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 356 du 08/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X