Marketing-Achat

Descours & Cabaud asseoit son envergure internationale

Mots clés : Concurrence - Distribution

Le négociant lyonnais multiplie les rachats hors de France. Dernier en date, le britannique Hayley, annoncé en octobre. Désormais implanté dans 14 pays, le groupe compte réaliser à terme 40 % de chiffre d’affaires à l’international.

Internationalisation, mode d’emploi. Du haut de ses 234 ans, Descours & Cabaud reste, et de loin, le numéro un français de la distribution de fournitures pour l’industrie et le bâtiment, avec un chiffre d’affaires qui tutoie les 2,4 Md€ dans l’Hexagone, en 2015. Mais face à un marché domestique enfoncé dans la crise, le groupe familial avait fixé entre autres priorités, dans son plan stratégique 2014, un développement à l’international par croissance externe. Et moins de deux ans plus tard, le bilan est plutôt parlant.

Couverture géographique. Avec le rachat, annoncé début octobre, du distributeur britannique Hayley (135 M€ de chiffre d’affaires, 40 points de vente), Descours & Cabaud met un pied outre-Manche, et couvre désormais 14 pays, dont 11 en Europe. Le groupe familial entre ainsi dans le cercle restreint des distributeurs B to B capables d’opérer sur l’ensemble du Vieux Continent, à l’image de l’intouchable Saint-Gobain Distribution Bâtiment (18,8 Md€ au niveau mondial, dont 39 % en France et 55 % en Europe) ou de l’allemand GC Gruppe (plus de 4 Md€ de chiffre d’affaires), futur propriétaire de Comafranc, qui rayonne plutôt à l’Est.

Mais de tous les acteurs, Descours & Cabaud est l’un des plus actifs, comme en témoigne sa boulimie de rachats des vingt-quatre derniers mois, notamment ses 8 opérations en Europe. L’international s’affirme comme le principal relais de croissance. À l’heure actuelle, le groupe réalise 27 % de son chiffre d’affaires hors de France (incluant l’ensemble des acquisitions 2016). Un ratio qu’il ambitionne de porter à 40 % à horizon 2020, tout en affirmant un leadership européen sur ses deux principaux secteurs, les équipements de protection individuelle (EPI) et les fournitures industrielles.

Quatre chantiers. Une stratégie pilotée par Alain Morvand, qui préside le directoire depuis le 5 janvier 2015. Cet été, le dirigeant, entré chez Descours & Cabaud en 1989, a défini quatre chantiers prioritaires dans un entretien au Moniteur, à l’occasion de la présentation des résultats annuels du groupe : « l’innovation digitale, le...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 424 du 08/11/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X