Chantier

Des voûtes en pavés de verre remises à neuf

Mots clés : Béton - Conservation du patrimoine - Établissements sportifs couverts - Rénovation d'ouvrage - Structure en béton

Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, la piscine de la Butte-aux-Cailles, dans le 13e arrondissement de la capitale, a fait l’objet d’une réhabilitation d’envergure. Si la mise en valeur patrimoniale s’est accompagnée d’améliorations fonctionnelles notamment, la halle au bassin a retrouvé sa spectaculaire structure en béton d’origine.

La découverte, en 1866, d’une source d’eau chaude souterraine à 28°C dans le 13e arrondissement de Paris entraîna le forage d’un puits artésien à plus de 500 m de profondeur. Il fut suivi en 1908 de la création d’un établissement de bains-douches, auquel se greffera en 1924 la piscine de la Butte-aux-Cailles. Dessinée par l’architecte et urbaniste de la ville Louis Bonnier, cette piscine de style Art nouveau constitue l’un des plus anciens bâtiments de ce type dans la capitale. Louis Bonnier inséra dans son projet un certain nombre d’avancées techniques et hygiénistes propres à son époque, à savoir : du béton armé pour construire le bassin et sa voûte ; un éclairage naturel pour la halle au bain et la zone d’accueil ; une...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 344 du 17/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X