Edito

Des souris et des hommes

Y a-t-il une vie après Le Moniteur ? Angoissante question… Notre reporter Julie Nicolas a mené l’enquête. Sa réponse est formelle : oui, la vie est possible après Le Moniteur. La preuve : nos anciens locaux parisiens de la rue d’Uzès (au n° 17), que nous avons abandonnés en octobre 2015, sont rénovés de main de maître à la faveur de travaux spectaculaires. Et c’est mieux qu’avant. En revanche, pas de nouvelle du muridé (une souris, selon des témoignages concordants) qui, des années durant, le soir venu, fréquentait en toute impunité le bureau de la responsable de nos pages Ile-de-France, Nathalie Moutarde…

Puisqu’il faut savoir tourner la page, elle a dû aller...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5903 du 06/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X