Régions Normandie

Des plateaux de formation « comme à la maison »

Mots clés : Apprentissages

Les maçons, plaquistes, menuisiers, électriciens et chauffagistes de la région de Caen ont deux nouveaux terrains d’exercice : les plateaux techniques Praxibat, installés dans les locaux des organismes de formation Afpa à Caen (Calvados) et Greta à Argentan (Orne). Ils se composent chacun de deux pièces d’habitation reconstituées, avec portes et fenêtres. Une dizaine de stagiaires peuvent y apprendre, en trois jours, à réaliser une enveloppe de bâtiment et une installation de ventilation conformes aux exigences actuelles. Il s’agit de choisir et bien poser les meilleurs matériaux d’isolation, de tester l’étanchéité des locaux et de prévenir tout phénomène d’humidité.

C’est qu’il souffle un vent de croissance verte sur le pôle métropolitain Caen Normandie depuis qu’il a été déclaré « territoire à énergie positive », en 2015, par le ministère de l’Environnement. L’établissement intercommunal a apporté son soutien à la construction des modules Praxibat, conçus par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Il subventionne aussi, à hauteur de 80 %, les formations, dont le coût est compris entre 850 et 1 000 euros par personne, pour une session de 21 heures. Environ 1 500 entreprises sont potentiellement concernées par cette aide.

La Normandie, marquée par la Seconde Guerre mondiale, a beaucoup reconstruit. « La rénovation de ce patrimoine, soixante-dix ans après, devient un enjeu économique, observe Sonia de la Provôté, présidente de Caen Normandie Métropole. C’est un cercle vertueux. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X