Enjeux

Des petites entreprises encore convalescentes

Mots clés : Démarche environnementale - Logiciels - Outils d'aide - PME - Risque sanitaire

Une étude de KPMG souligne la santé toujours fragile des PME et révèle leur position attentiste face au label RGE et au BIM.

Huit ans de crise laissent des traces que ne suffisent pas à effacer quelques trimestres d’amélioration. C’est la conclusion que l’on peut tirer de l’étude que publiera le cabinet de conseil KPMG, dans le courant du mois de janvier, sur les entreprises de moins de 50 salariés du bâtiment.

Premier enseignement, la perception de la reprise reste très modérée dans ce tissu économique. Pour 47 % des entreprises interrogées, l’activité du secteur est stable, alors que 25 % seulement la perçoivent en augmentation et 27 % en diminution. Les ordres de grandeur sont similaires sur l’évaluation du carnet de commandes (voir ci-contre) . Et, si la trésorerie se porte plutôt mieux, les sondés ne prévoient à 60 % qu’une stabilité pour les six prochains mois.

Frilosité sur le terrain de l’emploi. Des résultats en demi-teinte par rapport au climat de franche reprise qui domine dans le BTP. Mais les entreprises les plus petites ne sont pas les premières concernées par l’embellie de la promotion immobilière, en particulier dans...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5902 du 30/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X