Régions Hauts-de-Seine

Des nichoirs pour faucons pèlerins couronnent les tours de La Défense

Les maîtres d’ouvrage intègrent de plus en plus la dimension environnementale dans leur travail. De façon inattendue, parfois. Au sommet de la tour CB 21 rénovée de La Défense (« Le Moniteur » n° 5568 du 13 août 2010), on a disposé un nichoir pour un couple de faucons pèlerins repéré depuis l’automne 2008. Ce nichoir est géré par l’association « Ligue pour la protection des oiseaux » (LPO).

Fabriqué avec du contreplaqué marine par le personnel du chantier de rénovation, le nichoir se présente sous la forme d’un parallélépipède de 80 cm de longueur sur 50 cm de largeur avec, au devant, une plate-forme pour l’envol des faucons. « L’objectif est de protéger les oiseaux. Ils ne peuvent nicher dans les bâtiments urbains. Il s’agit donc de leur donner un abri (car ils ne peuvent trouver de cavité naturelle) et de les protéger du vent et de la pluie », explique Fabienne David, chargée de mission pour les rapaces à la LPO. Actuellement, le nichoir de la tour CB 21 n’est pas encore occupé : il est possible que les faucons aient été dérangés.
Un deuxième nichoir sur la tour EDF (165 m) n’est pas non plus occupé. « Il faut être patient. Un couple peut mettre dix ans avant de s’installer. Les oiseaux ne sont pas dans leur milieu naturel, ils doivent s’adapter aux lieux », ajoute Fabienne David. Cet automne, deux autres nichoirs, gérés par la LPO, vont être installés au sommet de la tour Pascal (95 m), siège du ministère de l’Ecologie, et de la tour RTE.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X