Dossier 5 Terre

Des mesures efficaces pour prévenir les tassements

Mots clés : Fondation

La sécheresse entraîne une dessiccation des sols argileux. Cela se traduit par des mouvements différentiels susceptibles de déstabiliser les bâtiments dont les fondations sont superficielles.

À l’avenir, les épisodes de sécheresse occasionneront davantage de sinistres. Selon l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc), il faut s’attendre à « une extension des zones touchées par le retrait-gonflement des argiles […] amenant des dommages sur les habitations multipliant par trois à six les coûts actuels de tels dégâts ».

Instauré en 1982, le régime d’indemnisation des catastrophes naturelles montre que le coût cumulé de la sécheresse à la fin de 2012 pèse 5,6 milliards d’euros. Deuxième poste de dépense après les inondations, celle-ci totalise 33 % des sommes versées. Environ 20 000 arrêtés de reconnaissance de sécheresse ont été publiés concernant plus de 8 300 communes. Près de 1 260 ont été touchées cinq fois ou plus… L’épisode exceptionnel de l’année 2003 s’est révélé le plus coûteux : plus de 100 000 bâtiments ont été affectés pour un montant de presque 2 milliards d’euros.

...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 342 du 13/05/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X