Architecture Réseaux

Des immeubles tertiaires où tout communique

Installé en France depuis le printemps, l’organisme américain WiredScore certifie la connectivité des bureaux.

Après l’environnement, c’est au tour des technologies de l’information et de la communication (TIC) d’être labellisées dans le secteur du bâtiment. Alors que Certivéa et la Smart Building Alliance lanceront leur mouture commune cet automne, WiredScore est déjà à pied d’œuvre dans l’Hexagone. Cette entité américaine a décerné en mars 2017 ses « Wired Certification » françaises à quatorze immeubles de bureaux franciliens ; la moitié d’entre eux sont occupés, les autres sont en rénovation ou en projet. Cette marque garantit une connexion Internet de bonne qualité et la couverture en téléphonie mobile du site.

Le promoteur Icade compte parmi les premiers lauréats : « Nous avons découvert cette certification en septembre 2016 et avons souhaité la tester sur un de nos actifs, la tour PB5 dans le quartier de La Défense à Puteaux (Hauts-de-Seine). Cet outil permet de se distinguer dans un environnement extrêmement concurrentiel. Il clarifie également la perception des maîtres d’ouvrage », explique Benjamin Ficquet, directeur des transitions environnementales d’Icade. Créé en 2013 par la mairie de New York, WiredScore a amorcé son activité aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. « Des clients anglo-saxons nous demandaient de certifier des immeubles en Ile-de-France. Nous avons donc ouvert une...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5933 du 04/08/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X