Marketing-Achat Stratégies industrielles

Des idées et des arbres

Mots clés : Architecte - Architecture - Bois - Distribution - Maison individuelle

Le marché a mis une dizaine d’années à se construire. S’appuyant sur ses partenaires en amont, la filière négoce s’est bien défendue sur le créneau moyen-haut de gamme. à présent, c’est le segment des primo-accédants qui est très convoité.

D’abord, la filière bois… Le marché de la maison bois se trouve en aval de la sylviculture, des industries de la première transformation (scieries) et de la seconde transformation (charpente…). La forêt française, l’une des plus importantes d’Europe, est dévolue à près de 78 % à la production de bois d’œuvre (source : Sessi). Pourtant, la principale destination des bois de pays (parquets, charpentes industrielle ou traditionnelle, escaliers, bardages, etc.) ce sont plutôt les maisons en maçonnerie (elles représentent plus de 90 % du marché !)… Ces bois de pays en revanche ne sont guère représentés sur le marché des bois d’ossature et de structure des maisons bois construites en France, lesquelles privilégient les bois du Nord. Les essences requises (douglas, mélèze, sapin, épicéa, red cedar, etc.) sont abondantes dans nos forêts, mais les unités de sciages sont de petites exploitations familiales avec des moyens insuffisants en matière de séchage et de façonnage de BMR (bois massifs reconstitués). Question de masse critique… Diverses initiatives de politique industrielle devraient, à la longue, atténuer cet état de faits. En 2009, un fonds stratégique a été lancé par Nicolas Sarkozy (lequel implique CDC, Eiffage, etc.) pour appuyer la modernisation du secteur. Quoi qu’il en soit, les partenaires du négoce, en matière de sourcing, de service et de stratégie de gamme sont surtout des grands importateurs/transformateurs (Silverwood, Finnforest, Henry Timber, etc.).

L’émergence du 20/80

Au sein de la filière Bâtiment, l’essor de la MOB (maison à ossature bois) a été assez tardif, faute d’offre organisée et cohérente. Il y a dix ans, le CNDB (Centre national...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 335 du 15/09/2010
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X