[TO] Règles techniques Séismes

Des fondations spéciales luttent contre la liquéfaction du sol

Mots clés : Fondation - Risque sismique

La présence d’alluvions sablo-limoneuses potentiellement « liquéfiables » dans le sol peut être préjudiciable pour le bâti sus-jacent en cas de séismes. Pour assurer la cohésion des terrains soumis aux risques sismiques, Soletanche Bachy a mis au point un procédé constructif basé sur la technique de Soil Mixing Geomix, mis en œuvre sur un chantier de reconstruction de bâtiments administratifs (de type R + 4) à la Martinique. « Nous avons réalisé un quadrillage régulier de 40 m de long et de 36 m de large composé de parois de sol mélangé avec du coulis de ciment, de 50 cm d’épaisseur, sur une profondeur comprise entre 9 et 18 m, ancrées dans le substratum », décrit Pierre de Lavernée, ingénieur chez Soletanche Bachy. Mieux que les solutions de base (pieux, barrettes, inclusions rigides, colonnes ballastées, etc.), cette structure porteuse rigide de forte inertie permet d’absorber les contraintes de cisaillement générées par les séismes. Plus encore, sa conception en caissons assure la cohésion du sol sur le long terme en constituant une barrière résistant aux écoulements post-liquéfaction, susceptibles de se produire sur un substratum incliné par exemple.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X