Actu

Des clients professionnels mécontents

Mots clés : Artisanat - Distribution - Second oeuvre

Les artisans reprochent aux négoces multispécialistes de manquer de stocks, surtout en second œuvre, et des qualités de livraison qui ne sont pas à la hauteur du service demandé.

«Pour les négoces, nous ne sommes que des acheteurs, et nous ne nous sentons plus très bien accueillis. » Il y a du dépit chez Jean-Yves Lefèvre, dirigeant de Fédrigo, une entreprise générale du bâtiment forte de 41 compagnons et basée à Orléans, dans le Loiret. Quelque chose semble s’être cassé dans la relation avec les négoces, même quand la relation est ancienne.
Jean-Pierre Boudon, artisan de l’entreprise générale du bâtiment JPB de 6 salariés, basée à Marsillargues, dans l’Hérault, livre un sentiment plus nuancé : « J’ai les mêmes fournisseurs depuis longtemps et on me déroule le tapis rouge, à tel point qu’en cas de difficulté du client je peux exceptionnellement faire reporter une échéance à trente jours. Pourtant, les accrochages...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 417 du 08/04/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X