Actu

Des clients en plein brouillard

Mots clés : Conjoncture économique - Entreprise du BTP - Finances publiques - Travaux publics

Déjà fragilisées par une crise économique qui dure depuis plus de six ans, les entreprises de travaux publics tournent au ralenti, dans un marché tétanisé par l’absence de programmation et le gel des finances publiques.

Malgré une progression du chiffre d’affaires en 2013 (de 40,9 Mrds€ en 2012 à 42,5 Mrds€ en 2013, enFrance), les indicateurs du secteur des travaux publics sont dans le rouge en 2014. Le plus fort repli d’activité depuis 2009 a été enregistré en novembre 2014 par la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) : – 13,3% par rapport au même mois de 2013. Qui plus est, la fédération anticipe une chute de l’activité de 8 % en 2015. Les causes en sont multiples : le contexte économique, la fin des grands chantiers ferroviaires en métropole, l’inertie conjoncturelle du renouvellement électoral et de la réorganisation des régions…

Les commandes publiques toujours à la baisse

« La réforme territoriale plonge les acteurs concernés dans un brouillard total quant à l’avenir des territoires, de leurs compétences et de leurs moyens, explique, dans le rapport d’activité 2014 de la FNTP, Bruno Cavagné,...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 404 du 18/03/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X