Annuel atex

Des clameaux d’alu fixent 14 000 panneaux triangulaires

Mots clés : Innovations - Produits et matériaux - Verre

Deux innovations en une permettent d’assurer la fixation des panneaux triangulaires qui forment l’enveloppe du nouvel édifice la Platine : des clameaux pour leur accrochage et un joint EPDM à trois niveaux de drainage.

Outre la rénovation de deux anciens édifices de l’ancienne manufacture d’armes, la Cité du design de Saint-Étienne (1) possède désormais deux nouveaux bâtiments : la tour Observatoire et la Platine. Ce dernier se caractérise par sa forme rectangulaire et sa surface libre d’appui intermédiaire de 7 465 m2 SHON.

Large de 31,2 m, longue de 193,3 m et haute de 6,5 m, l’enveloppe de ce rectangle participe à l’identification du bâtiment sur le site.

En effet, elle est constituée de 14 068 panneaux triangulaires de 1,20 m de côté.

Le principal enjeu était non seulement de fixer ces panneaux sur une résille métallique, mais également d’utiliser l’aire de l’enveloppe pour évacuer les eaux d’infiltration ou de condensation éventuelle. La société Héfi Fischer, en charge de l’enveloppe, a mis au point un procédé simple et astucieux qui prend en compte et résout ces deux points en même temps. « L’Atex que nous avons reçue concerne deux systèmes. La première concerne la résille drainante mise en place à l’aide d’un joint EPDM au cœur du profilé et la seconde concerne le mode de fixation des vitrages, pris dans un cadre en aluminium collé en sous-face des ­vitrages. Ce cadre est ensuite fixé à la structure grâce à des clameaux, également en aluminium », résume Christian Jacob, chargé d’affaires chez Héfi Fischer. Si le collage structurel VEC est relativement classique, la fixation par clameaux est très innovante.

Ils ne sont mobiles que lors de l’installation et sont ensuite serrés sur le chantier, au fur et à mesure de la pose des panneaux.

La structure du bâtiment est constituée d’une double résille unitaire (qui forme à la fois la...

Vous lisez un article de la revue CTB Annuel ATEX n° 5 du 01/10/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X