Régions Bretagne

Des citoyens attachés à leurs infrastructures

Acteurs économiques, usagers, élus, salariés… Quelque 120 personnes ont assisté au débat participatif sur les infrastructures organisé par la FRTP Bretagne le 1er juin à Grand-Champ, dans le Morbihan. Cette initiative, qui s’est déclinée dans 11 régions à l’occasion du tour de France « Réinvestissons la France », a permis aux « vrais usagers » d’aborder la problématique des infrastructures « sur le fond », estime François Coville, entrepreneur à Saint-Avé (Morbihan) et président de la FRTP.

Alors que ce thème est souvent mis au second plan du débat politique, les citoyens présents ont ainsi démontré qu’ils avaient pleinement conscience de l’importance des infrastructures pour le développement des territoires. Du président d’une association de cyclistes à l’éleveur de coquillages en passant par de simples citoyens, les intervenants ont notamment insisté sur l’urgence de résoudre les équations financières pour leur entretien. Le débat a également tourné autour de l’opposition entre les centres urbains et les territoires ruraux tels que le centre Bretagne, qui se sent oublié.

Concertation. Ont également été évoqués les difficiles équilibres à trouver entre infrastructures et environnement, mais aussi la nécessité de lancer les projets une fois les décisions prises. On pense évidemment à la RN 164 et au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Pour illustrer ce point, un habitant a préféré citer le projet d’éoliennes dans la forêt de Lanouée, aujourd’hui bloqué « après avoir mis six ans à se monter ». Les élus présents, parmi lesquels le sénateur Michel Le Scouarnec, ont reconnu que les projets devaient être mieux expliqués en amont. « Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de la concertation citoyenne », a déclaré Thierry Burlot, vice- président du conseil régional.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X