Enjeux Immobilier tertiaire

Des bureaux bien stables

En 2017, l’investissement dans l’immobilier tertiaire devrait rester stable, à 23,5 milliards d’euros contre 23,4 milliards en 2016, selon les premiers chiffres du Crédit foncier dévoilés le 1er février. Au sein de ce marché, l’immobilier de bureaux évolue peu lui aussi. « Nous tablons sur une demande locative de bureaux en Ile-de-France de 2,4 millions de m² en 2017, un chiffre similaire à celui observé en 2016 », précise Bruno Deletré, directeur général du Crédit foncier. Peu de mises en chantier sont néamoins prévues car l’immobilier de bureaux est un marché de réhabilitation, non de construction . Bruno Deletré estime ainsi que « la part des immeubles de bureaux de seconde génération va continuer d’augmenter ». Côté commerces, le Crédit foncier table globalement sur une stabilité des taux de rendement, que ce soit pour les boutiques à Paris ou en province, les centres commerciaux et les retail parks , mais il envisage une augmentation possible dans le prime , c’est-à-dire les bâtiments avec un emplacement stratégique, une excellente qualité de réalisation et de prestation.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X