Annuel aménagement

Des autoroutes apaisées pour un« chrono-aménagement »

Mots clés : Réseau routier

Les voies rapides qui se sont développées en ville depuis 30 ans ont gommé l’effet de la distanceet ont contribué à l’étalement urbain. Le « chrono-aménagement » vise à retrouver le rapport – ancien – qui liait le temps à l’espace. L’idée repose sur l’abaissement à 70 km/h des vitesses autorisées sur les sections urbaines des voies rapideset à leur utilisation par les transports en commun. Ce qui pourrait renforcer les fonctions centrales de pôles urbains périphériques et valoriserle foncier disponible autour des infrastructures. La proposition est à l’étude depuis 2008 pour l’élaboration du Scot de la région grenobloise(ci-contre), et pourrait faire des émules autourde Rennes, Strasbourg et Paris.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X