Régions Strasbourg

Des AMO dans l’agglo

Mots clés : Maîtrise d'ouvrage

Digitale Paysage (Agnès Daval) et Section Urbaine (Samuel Nogha) ont remporté ce printemps le marché-cadre d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) qui avait été renouvelé par l’Eurométropole de Strasbourg (EMS). Les deux cabinets accompagneront pendant quatre ans la collectivité dans ses études urbaines et paysagères préalables à l’entrée en phase programmation des projets d’aménagement et d’urbanisme. L’accès à leurs expertises est ouvert aux communes de l’agglomération sous forme de groupement de commandes, ce qu’ont déjà entrepris Eckbolsheim, Plobsheim, La Wantzenau et Strasbourg.

Rôle amont de la collectivité. L’accord-cadre a été revu pour prendre en compte la complexification du droit de l’urbanisme, le développement de l’offre privée en aménagement et l’émergence des nouveaux outils de l’économie mixte. « Dans ce contexte changeant, il réaffirme le rôle déterminant de la collectivité en amont des projets, en continuité avec notre culture de la régie », confirme Eric Chenderowsky, directeur de l’urbanisme à l’EMS. D’autres AMO « cadres » portent notamment sur le choix des formes de montage de projets (Une fabrique de la ville) et le conseil juridique (Seban & Associés).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X