Solution technique

Dégradations par l’eau des douches carrelées dites « à l’italienne »

Le constat

Des passages d’eau se manifestent dans l’environnement des douches dites « à l’italienne » (ou « de plain-pied »), avec des dégradations importantes des parois des locaux périphériques, mais aussi des infiltrations dans les locaux sous-jacents.
Dans un premier temps, ces phénomènes apparaissent au niveau des angles de raccordement entre les parois, entre la paroi et le sol, ou au niveau du siphon d’évacuation encastré dans le sol (voir schéma 1). Ils s’étendent ensuite, si les défauts d’étanchéité ne sont pas résolus rapidement.

Le diagnostic

Certaines causes des désordres sont identiques à celles identifiées dans les coins douches avec receveurs, à savoir :
• sur les parois verticales à base de plâtre, la nature inadaptée ou l’absence ou le défaut de continuité de la protection à l’eau sous la faïence murale ;
• le jointoiement défectueux des carreaux de faïence dans les angles rentrants (verticaux et horizontaux) et au droit de la robinetterie.
Il existe également des causes spécifiques, du fait de l’absence de receveur de recueil de l’eau :
• les infiltrations en sous-face de l’ouvrage ;
• l’absence ou l’inadaptation du procédé d’étanchéité indispensable au niveau du sol (le revêtement de sol carrelé et son jointoiement n’assurent pas l’étanchéité !) ;
• l’absence de relevé périphérique de l’étanchéité du sol, ou le mauvais raccordement de ces relevés au revêtement...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 343 du 26/06/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X