Territoires Mont-Saint-Michel

Découvertes archéologiques

Dans le cadre du rétablissement du caractère maritime du site, les travaux de protection du rempart, menés par l’entreprise DTP (Bouygues Construction) et suivis par les archéologues de l’Inrap, ont révélé la présence de deux éléments majeurs du système de défense du Mont : les fondations d’un ancien bastion édifié en 1493, conservé sous l’actuelle tour Basse, et de vestiges de la tour Cholet, mentionnée dans les textes mais difficile de localiser.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X