Régions Blois

De la paille de Beauce isolera un gymnase

Mots clés : Apprentissage - ERP sans hébergement - Établissements industriels, agricoles, ICPE - Établissements sportifs couverts - Produits et matériaux - Sport

76 187 m2 Surface d’entrepôts mis en chantier dans la région Centre-Val de Loire entre avril et juin 2017.

28 000 Nombre d’apprentis à fin 2016 dans les CFA des Pays de la Loire (+ 4,7 % sur un an, 1 260 apprentis supplémentaires).

1 171 chantiers publics lancés en Bretagne d’ici fin 2017, pour près de 2 milliards d’euros HT.

Source : Cellule économique de Bretagne.

Dans le quartier des Provinces à Blois, le complexe sportif Honoré-de-Balzac affiche sa robuste silhouette années 1950 en béton armé au milieu des pavillons. Malgré son âge respectable, il continue d’accueillir des milliers d’élèves des établissements scolaires voisins. Seul problème – mais de taille -, c’est une épouvantable passoire thermique, faute d’isolation. Il devenait donc urgent pour la Ville d’intervenir. « Nous avons tout de suite pensé à un bâtiment biosourcé, explique le directeur général adjoint du patrimoine de la Ville de Blois, Bertrand Bouchard. C’est le maire, Marc Gricourt (PS), qui a suggéré l’option paille. » Pour un établissement recevant du public, la démarche est audacieuse, et les exemples encore rares. « J’ai vu que les premières réglementations commençaient à sortir et je me suis renseigné sur ce qui existait, avec l’aide d’Accort-Paille comme assistant à maîtrise d’ouvrage », poursuit Bertrand...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5947 du 03/11/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X