Territoires Oise

Dans son écrin rénové, le musée veut briller à l’international

Mots clés : Manifestations culturelles - Musées - galerie

Le musée de l’Oise ou Mudo (photo), à Beauvais, a rouvert ses portes après deux ans et 10 millions d’euros de travaux. Le projet visait à la fois le renouvellement de la muséographie, confiée au cabinet AUM, et la mise en valeur du patrimoine architectural, le Mudo étant installé dans l’ancien palais épiscopal de Beauvais, édifié au pied de la cathédrale. La salle aux Sirènes, les voûtes sous porche du châtelet d’entrée, la tour de l’horloge et les façades du palais Renaissance ont ainsi fait l’objet d’une restauration, sous la direction d’Etienne Poncelet, architecte en chef des Monuments historiques.

Le conseil général de l’Oise, maître d’ouvrage, entend faire du Mudo un pôle culturel et touristique départemental majeur, au rayonnement national et international. Le peintre Amédée de La Patellière y est à l’honneur jusqu’au mois de juin.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X