Evénement Aménagement intérieur

Dans la maison, rien ne se perd, tout se transforme

Mots clés : Second oeuvre

Les revêtements de sols incorporent toujours plus de matériaux recyclés.

Et les industriels font leur miel du biosourcé dans les finitions.

Face aux enjeux environnementaux, les industriels des matériaux de finition (revêtements de sol, peintures et enduits décoratifs) s’organisent et innovent. Les deux grandes tendances actuelles sont le recyclage des produits et l’utilisation de solutions biosourcées. La première répond à un double objectif : la préservation des ressources et la recherche d’alternatives à l’enfouissement et à l’incinération. Gerflor, fabricant de revêtements de sol qui utilise du PVC pour composer ses gammes, a par exemple fait évoluer son process. L’industriel, qui a lancé en 2010 le programme « Seconde vie », s’est associé début 2017 avec Paprec Recyclage pour créer la société Floor to Floor afin de récupérer sur les chantiers les chutes de ses revêtements. Il espère passer, en trois ans, de 1 500 tonnes récoltées annuellement à 5 000 tonnes.

« Nous travaillons aussi sur la conception de nos produits, explique Arnaud Challande, son directeur marketing. Nous avons notamment mis au point la gamme Creation, dont le contenu en matière recyclée varie entre 60 % et 80 %, et le produit Bateco, un revêtement de protection qui atteint, lui, les 100 %. » Le recyclé représente...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5947 du 03/11/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X