Autres Royaume-Uni

Dans l’œil du politique

L’université d’Oxford accueille depuis peu l’Institut de sciences politiques Leonard-Blavatnik, du nom du mécène et businessman américain d’origine ukrainienne qui a doté l’établissement de 95 millions d’euros. Dessiné par les architectes suisses Herzog & de Meuron, le bâtiment empile des tranches cylindriques désaxées les unes par rapport aux autres. Ses sept niveaux sont desservis par des rampes enroulées autour d’un atrium surmonté d’un oculus. Le tout vise à former un lieu de rencontres et d’échanges informels entre les étudiants. « Il faut encourager cet apprentissage du dialogue pour créer des liens qui dureront bien au-delà du seul temps des études, explique Jacques Herzog, en particulier pour de futurs politiciens… »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X