Autres Royaume-Uni

Dans l’œil du politique

L’université d’Oxford accueille depuis peu l’Institut de sciences politiques Leonard-Blavatnik, du nom du mécène et businessman américain d’origine ukrainienne qui a doté l’établissement de 95 millions d’euros. Dessiné par les architectes suisses Herzog & de Meuron, le bâtiment empile des tranches cylindriques désaxées les unes par rapport aux autres. Ses sept niveaux sont desservis par des rampes enroulées autour d’un atrium surmonté d’un oculus. Le tout vise à former un lieu de rencontres et d’échanges informels entre les étudiants. « Il faut encourager cet apprentissage du dialogue pour créer des liens qui dureront bien au-delà du seul temps des études, explique Jacques Herzog, en particulier pour de futurs politiciens… »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X