Architecture Technique Préfabrication

Dalles filtrantes de haute précision pour la station d’épuration d’Achères

Mots clés : Béton - Dallage - Établissements industriels, agricoles, ICPE - Qualité de l'eau - eau potable - Technique de construction

La plus grande usine francilienne de traitement des eaux usées va se doter d’un nouveau système de filtration. Ce dernier nécessite la réalisation de 6 323 m2 de dalles en béton préfabriquées de faible épaisseur, percées d’orifices traversants.

Recevant jusqu’à 70 % des eaux usées de l’agglomération parisienne, la station d’épuration Seine Aval, aussi appelée « station d’épuration d’Achères » est un complexe couvrant aujourd’hui 800 hectares, créé en 1940 dans les Yvelines. Pour répondre aux objectifs de bon état écologique, imposés par la directive-cadre européenne, la modernisation du site implique la création de trois nouvelles unités : dénitrification, dépollution des effluents de traitement des boues et épaississement des boues.

Dans ce cadre, des installations de traitement plus performantes remplaceront celles qui existent. Le projet nécessite la création de 40 cellules comprenant chacune 16 dalles filtrantes soit, au total, 640 éléments en béton préfabriqués de 5,20 m x 1,90 m représentant une surface totale de 6 323 m². Principale difficulté : « des tolérances dimensionnelles très faibles au niveau de la planimétrie des cellules et, partant, des dalles de 18 cm d’épaisseur qui les composent », explique Brice Bardin, directeur des travaux d’Eiffage TP. Chacune d’elles, qui intègre par ailleurs une main de levage pour la manutention et la pose, comporte 530 orifices traversants équipés d’embases en polypropylène intégrées lors du coulage afin d’assurer une étanchéité parfaite entre l’insert et le béton.
« Nous avons dû mettre au point un moule spécifique permettant le coulage vertical pour obtenir un parement lisse sur les deux faces », précise Clément Blanc, directeur de l’usine Capremib. Une formulation spécifique du béton, en l’occurrence un autoplaçant de classe XA3, permet de garantir la pérennité de l’ouvrage soumis à un environnement très agressif. Un système de gabarit spécifique a également été conçu afin de faciliter le ferraillage des 640 pièces à la fois très minces et fortement ferraillées. « Chacune s’apparente mécaniquement à une sorte de poutre, tant sur le plan transversal que longitudinal », souligne Brice Bardin. L’écartement entre les embases n’étant que de 8 cm et la surface des dalles étant soumise à de fortes pressions, la précision de répartition des aciers a été particulièrement délicate à gérer. La mise en place des embases a été effectuée manuellement, l’opérateur étant guidé, dans sa tâche, par un dispositif de positionnement laser ainsi que par un système de gabarit en bois. Le moule était également équipé d’un dispositif de retournement permettant la manipulation à plat, chaque dalle (dont le poids avoisine 4 tonnes) étant ensuite recouverte de deux plaques Eterboard destinées à les protéger durant le transport. Ce dernier s’est majoritairement effectué par voie fluviale, à partir du quai portuaire équipant l’usine de Cormicy (Marne), chaque péniche acheminant 64 éléments (chargement équivalent à celui de dix semi-remorques).
Il reste, pour l’heure, trois cellules à terminer, celles-ci étant encore occupées par les grues à tour utilisées sur le chantier. « Les dalles correspondantes seront réalisées en utilisant la grue mobile qui servira au démontage des grues à tour, la dernière cellule devant être achevée courant mars-avril », conclut Brice Bardin.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maître d’ouvrage : Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap). Maître d’œuvre : Direction des grands travaux du Siaap. Architecte : groupement LWA/Lelli Architectes. Bureau de contrôle : Veritas. Epurateur : groupement Veolia/Degrémont. Entreprises : groupement Eiffage TP (mandataire)/Sogea TP Ile-de-France GC/GTM TP. Début des travaux : novembre 2013. Mise en service: février 2017.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X