Enjeux Suramortissement

D’ici avril, tout doit disparaître

L’Assemblée nationale n’a pas suivi le Sénat dans sa volonté de prolonger le dispositif de suramortissement au-delà du 14 avril 2017. Cette mesure, introduite par la loi Macron, a pour but d’encourager les investissements productifs des entreprises, puisqu’elle permet de les amortir à hauteur de 140 % de leur valeur depuis avril 2015.

Elle a notamment eu un effet bénéfique sur les ventes de matériels de chantier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X