Enjeux Suramortissement

D’ici avril, tout doit disparaître

L’Assemblée nationale n’a pas suivi le Sénat dans sa volonté de prolonger le dispositif de suramortissement au-delà du 14 avril 2017. Cette mesure, introduite par la loi Macron, a pour but d’encourager les investissements productifs des entreprises, puisqu’elle permet de les amortir à hauteur de 140 % de leur valeur depuis avril 2015.

Elle a notamment eu un effet bénéfique sur les ventes de matériels de chantier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X