Régions Val-de-Marne

Cure de jouvence pour la mairie de Cachan

Bel ensemble patrimonial inscrit en grande partie à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques (ISMH), l’hôtel de ville de Cachan (Val-de-Marne) fait l’objet de travaux de rénovation. Livré en 1935, sous l’impulsion du maire Léon Eyrolles, fondateur de l’ESTP (Ecole spéciale des travaux publics) de Cachan, sa conception fut confiée aux architectes Jean-Baptiste Mathon et Joannès Chollet, associés à l’architecte communal René Chaussat. Inspiré de la tendance moderniste hollandaise (hôtel de ville d’Hilversum), le bâtiment de 3 905 m² se compose de deux blocs, d’un beffroi haut de 35 m, de toitures-terrasses et d’une ossature en béton armé recouverte de briques jaunes.

36 mois de chantier en trois tranches. « Le bâtiment n’avait fait l’objet d’aucune réhabilitation, sauf partiellement dans les années 1960, explique Philippe Verrier, directeur des services techniques. Or il commence à vieillir, notamment les façades en briques, certaines étant très salies et abîmées. Il faut aussi intervenir sur la structure en béton, notamment au-dessus de la salle d’honneur. » Comme l’organisation intérieure de l’hôtel de ville était obsolète, les bureaux seront restructurés. La typologie originale du bâtiment sera rétablie en accueillant le public par la partie basse du rez-de-chaussée dans un patio recouvert d’une verrière. Seront restaurés dans leur aspect d’origine : les façades et joints, les menuiseries, modénatures, fenêtres, grilles, luminaires, enduits et couleurs des murs, les parquets, peintures et tapisseries. Les vitraux ont, eux, été restaurés en 2007.

Le chantier est prévu sur 36 mois en trois tranches. En 2016-2017, dans l’aile Sud, les façades et les espaces ISMH seront restaurées et les aménagements du rez-de-chaussée bas et haut seront réalisés. En 2017-2018, dans l’aile centrale, seront aménagés la nouvelle entrée et les nouveaux bureaux des services à la population. Enfin, en 2018-2019, dans l’aile Nord, les bureaux seront rénovés.

Maître d’ouvrage :Ville de Cachan. Maître d’œuvre : Groupe Alluin & Mauduit (mandataire), Agence Goutal. BET : Reezome. Entreprises : Lefevre SA (clos et couvert, ISMH) ; Ets Poulingue (Verrière et SAS) ; Duval et Mauler SAS, mandataire (second œuvre, ISMH) ; GTM Bâtiment (gros œuvre, partitions intérieures, fluides et ascenseurs).

Coût : 11,3 millions d’euros HT, dont 3,97 millions de subventions.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X