Enjeux

Cure de jouvence

Dans les légendes, retrouver sa jeunesse perdue est aussi simple que de s’abreuver à une fontaine. Dans le domaine des infrastructures ferroviaires, l’opération s’avère bien plus longue et fastidieuse. Demandez aux usagers franciliens récemment bloqués en gare du

Nord après la rupture de caténaires. Ou mieux, interrogez les entreprises de travaux qui luttent quotidiennement pour endiguer le vieillissement de notre réseau ferré. Inutile de minimiser l’ampleur de la tâche qui leur a été assignée. D’ailleurs, plus personne ne s’y est sérieusement essayé après la publication, en 2005, de l’audit Rivier qui pointait déjà la dérive de notre réseau national vers un dangereux niveau de vétusté.

Depuis, les pouvoirs publics ont pris les choses en main en allouant un budget croissant aux chantiers de régénération. Certains esprits chagrins ne manqueront pas de relever que ces investissements, qui se comptent en milliards chaque année, sont probablement réalisés au détriment de lignes nouvelles. Ils n’en restent pas moins colossaux et révélateurs d’une urgence, perçue en juillet 2013 par le grand public, lors du déraillement de Brétigny-sur-Orge ( Essonne). Cet accident, dû à un dramatique concours de circonstances, est survenu bien après le lancement du vaste plan national de renouvellement. Mais est-ce une raison suffisante pour donner quitus à la gestion du réseau dans les années 1980 et 1990 ? Sûrement pas, si l’on se remémore la chute du rythme des travaux de régénération durant cette période, dont l’impact se fait toujours sentir.

Nous voilà aujourd’hui au milieu du gué : les infra structures ont cessé de se dégrader, reste désormais à les moderniser. Ce bilan d’étape poussera peut-être les usagers à faire preuve de compréhension face aux perturbations, mais il doit surtout les encourager à porter une attention toute particulière au maintien des investissements indispensables à cette cure de jouvence ferroviaire, synonyme de sécurité pour chacun d’eux.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X