Régions Haute-Garonne

Croissance externe pour Scopelec

Le groupe coopératif Scopelec, basé à Revel (Haute-Garonne), vient de signer la « charte relations fournisseurs responsables ». Le groupe est spécialisé notamment dans la construction d’infrastructures de télécommunications et de réseaux d’énergie. Créée en 2010, cette charte, à travers dix engagements pour des « achats responsables », s’inscrit dans la volonté de faire évoluer les relations entre clients et fournisseurs dans un « cadre de confiance réciproque ». Au-delà du respect de la législation en vigueur, elle prévoit la désignation d’un correspondant PME, d’indicateurs de suivi et de deux comités de pilotage annuels. « Cet engagement, souligne Jean-Luc Candelon, président de Scopelec, se justifie par le volume d’achats du groupe, 143 millions d’euros en 2013 dont 50 % réalisés auprès d’une soixantaine de fournisseurs, mais aussi par la volonté de développer une politique d’achat favorisant les produits et services made in France ». Scopelec poursuit par ailleurs sa politique de croissance externe : après les rachats de Setelen, dans le Nord-Est (2010), puis GSM et OSN Sud, dans le Sud-Est de la France, l’entreprise coopérative a repris récemment la société Lanux, basée à Aire-sur-l’Adour (Landes), qui intervient aussi dans les réseaux de télécommunications avec 60 personnes pour un chiffre d’affaires de 8,3 millions d’euros. Un rachat qui doit permettre à Scopelec, avec sa filiale Sauge installée à Montardon, près de Pau (Pyrénées-Atlantiques), de renforcer sa capacité d’intervention sur la région Aquitaine. Scopelec a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 230 millions d’euros avec un effectif de 2 360 salariés.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X